Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Zénith, Agence immobilière LE BARCARES 66420

Le Lydia : plus vieux paquebot du monde

Publiée le 15/08/2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lydia est un paquebot mixte construit en 1931 au Danemark et initialement baptisé Moonta. Après avoir navigué dans les mers australes sous pavillon australien jusqu'en 1955 puis en Méditerranéen sous pavillon grec, il fut désarmé en 1967. Il est aujourd'hui échoué sur la plage du Barcarès, dont il est un des symboles, et a été reconverti en musée, restaurant, discothèque et casino. Il est actuellement le quatrième plus vieux paquebot existant au monde.

 

Le Lydia a été construit par les chantiers navals Burmeister & Wain au Danemark pour la compagnie Adelaide Steamship Co Ltd. qui l'a exploité sur les lignes du sud et de l'est de l'Australie. Son nom original provient de la ville de Moonta en Australie-Méridionale. Cette compagnie désirait acquérir un paquebot à moteur diesel pour l'exploiter sur les lignes du sud et de l'est de l'Australie. Son parcours autour du Golfe de Spencer, baptisé "Gulf Trip", le rendra extrêmement populaire. Le prix attractif du "Gulf Trip" en fera l'un des voyages de noces favoris des jeunes mariés et des familles dans cette partie du monde. Une sorte de "Love boat" avant l'heure.

En 1955, il est acheté par une compagnie grecque qui le rebaptise Lydia, du nom grec de Lydie, une ancienne province grecque d'Asie-Mineure. Sa capacité passe de 140 à 280 passagers et il est employé sur la ligne Marseille-Beyrouth. Il est désarmé en 1966.

 

Après avoir été désarmé, le navire est racheté juste avant Noël 1966 par la SEMETA, société mixte chargée de l’aménagement de la toute nouvelle station balnéaire à naître de Port-Barcarès dans les Pyrénées Orientales (France). À l'initiative de son président, le sénateur Gaston Pams, l'objectif est d'en faire le symbole de cette opération d’aménagement et de marquer la volonté forte de l'État français de valoriser cet immanse lido désertique coincé entre le Méditerrannée et l'étang de Salses.

Un chenal de 600 m et un port artificiel sont creusés pour l'amener jusqu'à son emplacement actuel et le déposer sur la plage.

Il est racheté par la mairie du Barcarès en 2011 qui y organise des expositions. À partir de 2014, des travaux de restauration sont engagés pour que le paquebot retrouve sa silhouette originale avec la collaboration technique et historique d'une association de protection de ce patrimoine unique en Europe

 

Retrouvez nos bien à vendre au Barcarès -> Century21 Zénith

Notre actualité