Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Zénith, Agence immobilière LE BARCARES 66420

Quel type de chaudière choisir ?

Publiée le 09/11/2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre chaudière arrive en fin de vie ou vous souhaitez simplement faire des économies d'énergie ? Même si en matière de soleil, le pourtour méditerranéen est le plus gâté avec 2465 heures d'ensoleillement, une fois l'hiver arrivé il faut penser à se chauffer. Une chaudière de dernière génération permet de réaliser environ 20% d’économie sur la facture d’énergie, à condition d'avoir un logement bien isolé.

 

- Les modèles à condensation : éligibles au crédit d’impôt

La chaudière gaz à condensation est la nouvelle génération de chaudières. Elle utilise une technologie inédite : elle récupère la vapeur d’eau contenue dans les fumées et l’utilise pour préchauffer l’eau de votre réseau de chauffage. Leurs prix s’étagent de 3 000 à 7 000 euros et  impliquent l’emploi de produits de fumisterie adaptés à la condensation, plus chers que les modèles courant.
Il existe deux types d’emplacements pour s’adapter à toutes les configurations : murale ou sol.
 
Lors de l'installation d'une chaudière à condensation, il faut raccorder l’appareil aux eaux usées pour évacuer les condensats. Bien adaptées aux grands volumes, elles permettent d’économiser de 15 à 20% d’énergie, et sont est éligibles au crédit d’impôt.
 

 

- Chaudières basse température : économiques

 La chaudière gaz basse température peut chauffer l’eau du réseau de chauffage à une température plus faible que les anciennes chaudières. Cette température permet d’atteindre un confort de qualité. Elle est la moins chère du marché et conviendra très bien aux petits budgets ou pour un appartement. Ce type de chaudière permet de réaliser environ 15% d’économies. De plus, l’installation est aisée. Cette technologie n’est plus éligible au crédit d’impôt, mais peut ouvrir droit aux aides de l’ANAH.  

 

- Chaudière à granulé de bois : chères, mais éligible au crédit d’impôt

Le fonctionnement d’une chaudière à granulés de bois ressemble à celui d’une chaudière classique. Les granulés de bois sont brûlés afin de produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite transmise au circuit de chauffage et à l’eau chaude sanitaire pour les besoins domestiques. Ecologique et offrant de hautes performances, elles ont pour inconvénients leur prix élevé (environ 15 000 euros) et nécessite l’installation d’un silo pour entreposer les granulés. 

Côté avantages, elles sont éligibles au crédit d’impôt et le prix des granulés (environ 350 euros la tonne) est moins onéreux que celui du fioul.

 

- Les chaudières à bois : fonctionnement manuel !

La chaudière à bois est l’un des systèmes de chauffage le plus économique en fonctionnement grâce à son combustible qui est le moins cher du marché. Les économies engendrées peuvent aller jusqu’à 30% d’économies sur votre facture de chauffage. Ces dispositifs peuvent aussi produire de l'eau chaude sanitaire par l’intermédiaire d’un ballon de stockage. Le prix des chaudières bois va de 3 500 et 9 000 euros. Cependant, ces chaudières produisent des cendres qui doivent être régulièrement purgées. 

 

- Chaudière condensation fioul : performantes

Ce type de chaudière consomme du fioul pour produire de la chaleur, mais récupère une partie des fumées issues de la combustion avant leur évacuation. Elle est idéale pour chauffer rapidement de grandes surfaces avec un maximum de confort. Son installation n’est pas plus compliquée que les anciennes générations de chaudières au fioul. Il faudra seulement prévoir une évacuation pour l’eau issue de la condensation. Le chaudière peut être raccordée à l’ensemble des systèmes de chauffage fonctionnant à base d’eau chaude. L’économie peut atteindre 20% par rapport à une chaudière fioul traditionnelle.  Eligible au crédit d’impôt, ces chaudières valent de 7 000 à 10 000 euros. 

Notre actualité